Scarlatti’s David

DAVIDIS PUGNA ET VICTORIA, A. Scarlatti

Innsbrucker Festwochen der Alten Musik, 18/8/2018

Review:

Le David d’Arianna Vendittelli, triomphante et déjà royale, avec des attitudes et des mimiques nobles, mâles et fougueuses, vient couronner la gradation vocale. Il faut avoir l’occasion d’observer de près le jeu scénique de cette incomparable chanteuse! Et, même si, pour un oratorio de temps de jeûne, on est supposés avoir des faces de carême-prenant, on ne peut que s’amuser de l’inversion baroque des sexes, avec un contre-ténor tremblant comme une femmelette et les accents fermes et impérieux du soprano dramatique d’Arianna Vendittelli. Un régal. La jeune chanteuse romaine, qui continue sa trajectoire prestigieuse ( – elle a notamment remporté un second prix l’an dernier à la London Handel Competition – ), a donné hier soir un David glorieux.
Opera World – Luc Roger